Support


ELISABETTA FRANCHI

Une femme qui s'émeut et qui fait émouvoir. Car sa vie est une émotion. Vécue pleinement et sans réserve, avec un seul objectif : réaliser les rêves d'une petite fille pour qui la mode est, depuis toujours, son propre monde et sa propre essence la plus profonde. Un rêve devenu réalité.
Voilà l'histoire d'Elisabetta Franchi, la véritable âme de la marque qui porte son nom. Elle a su conquérir l'univers féminin grâce à son style et à sa créativité : un succès qui est le fruit d'une énorme passion, d'une conception soignée du produit, d'un dévouement total au travail et d'une bonne dose de pragmatisme. Un parcours qui commence à Bologne, la ville où est née Elisabetta en 1968, la quatrième de cinq enfants d'une famille bolognaise humble, dirigée par une mère forte qui, parmi mille sacrifices, élève seule ses enfants : des années plus tard, Elisabetta raconte justement à quel point l’absence d’un père et les difficultés, la passion et la détermination d'une vengeance l'ont amenée à suivre son rêve avec obstination, sans abandonner face aux difficultés de la vie. Compagne de jeux et de diversion, sa seule poupée revit aujourd'hui avec Betty Doll : c'est elle qui lui a permis de nourrir le rêve d'habiller toutes les femmes du monde.

Elle étudie sans relâche à l'Institut Aldrovandi Rubbiani de Bologne et son entrée dans le monde de la mode puise exactement dans cette époque-là, quand elle gagnait son pain à travers des jobs d'appoint comme celui de vendeuse, un métier qui lui a appris à faire attention aux goûts des femmes et à écouter leurs exigences. Un enseignement essentiel qu'elle n'oubliera jamais et qui a été le fondement du succès professionnel qui a suivi.

En 1995 la styliste ouvre un petit atelier : c'est là que ses idées commencent à prendre forme et qu'elle réalise ses premiers vêtements, en suivant son inspiration assistée par 5 collaborateurs seulement (aujourd'hui elle en a environ 300).
L'année 1998 marque la naissance de Betty Blue S.p.a., qui dévoile la collection CELYN b, dont le nom évoque l'élégance du style parisien et dont la lettre « b » signifie « Betta », le diminutif d'Elisabetta.
En 2006 la créatrice de mode achète les locaux d'une entreprise pharmaceutique qui avait cessé son activité. En 2008, suite à deux années de conception et de rénovation, c'est là que surgit le siège de la Maison : plus de 6 000 mètres carrés de beauté moderne et fonctionnelle, plongée dans la campagne bolognaise. Le bâtiment a été complètement revu dans le sillon de l'architecture durable, ce qui lui a conféré un nouvel éclat et l'a rendu l'emblème des deux passions qu'Elisabetta a toujours eues à côté de celle pour la mode : l'architecture et le design.
En 2012 , la créatrice fait le choix de griffer ses créations par son propre nom : c'est ainsi que prend naissance la marque ELISABETTA FRANCHI, qui porte son nom.
En 2013 elle choisit la ville de Milan pour l'ouverture de son premier showroom directionnel, situé Via Tortona 9 dans un immeuble de 950 m² s'étendant sur 6 étages.



Créatrice d'un style féminin, ironique, élégant et glamour, elle a conquis le cœur des femmes, se positionnant, grâce à la qualité et au souci des détails, dans un monde de luxe possible. La marque Elisabetta Franchi a atteint 120 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019, grâce à une large distribution mondiale, avec plus de 1 100 boutiques multimarques et 87 boutiques monomarques, éparpillées dans les villes les plus importantes du monde : Paris, Milan, Madrid, Moscou et Dubaï, pour n'en citer que quelques-unes.

Consciente du positionnement atteint sur le marché, la créatrice de mode décide de défiler lors de la Fashion Week de Milan à partir de la collection Automne-Hiver 2015. Sa présence à cet événement donne encore plus d'éclat et de notoriété à la marque. La montée en flèche de la marque à l'échelle internationale a entraîné la création d'un réseau de relations publiques dans le monde entier, ce qui lui a permis d'élaborer une véritable stratégie de marketing et de communication. Le résultat a été non seulement une plus vaste connaissance du produit, mais aussi une plus forte présence de l'histoire de la marque et de la styliste dans les magazines internationaux.

L'évolution constante au niveau du style et le soin du détail ont rendu la marque l'une des griffes les plus demandées par le Star System, comme en témoigne le fait d'avoir habillé des vedettes internationales du calibre de Angelina Jolie, Kate Hudson, Jessica Alba, Emily Blunt, Jennifer Lopez, Lady Gaga, Kendall Jenner, Dita Von Teese et Kourtney Kardashian, pour n'en citer que quelques-unes.

Fervente avocate des droits des animaux, Elisabetta Franchi s'engage depuis toujours pour conjuguer sa propre passion avec la mission de la Maison. C'est ainsi qu'en 2012, par le lancement de la collection Automne-Hiver 2012-14, elle entame sa collaboration avec LAV (Ligue italienne anti-vivisection) : de par son adhésion au programme « Fur Free Retail Program », Betty Blue élimine définitivement la fourrure d'origine animale de la production. Cet engagement se poursuit par l'élimination de la plume d'oie et de la laine d'angora, bannies en 2014, et par l'adhésion au programme « Animal Free », supporté par LAV, avec le lancement des collections Automne-Hiver 15- 16. Poussée par son amour envers les chiens, Elisabetta a également introduit en 2013 un programme de dog hospitality destiné à ses employés, qui ont donc la possibilité d'amener leurs compagnons à quatre pattes au travail.

Ces activités, ainsi que les nombreuses initiatives entreprises en faveur de cette catégorie, sont désormais intégrées à la Fondation Elisabetta Franchi Onlus, mise ne place par la créatrice en 2019, qui se chargera de les mener à bien et de les soutenir. Parmi d'autres missions de la Onlus, l'expansion de ses travaux en Asie, pour continuer à lutter contre le phénomène du commerce de la viande de chien, et également dans le sud de l'Italie, où des aides seront garanties pour soutenir les refuges en difficulté. La Fondation soutiendra également les très nombreux chenils manquant de produits de première nécessité et tous les bénévoles qui, chaque jour, sauvent des milliers de chiens de rue d’un destin cruel.

En 2013 le fond d'investissement Trilantic Capital Partners fait son entrée dans le capital de Betty Blue Spa dans le but de poursuivre le processus d'internationalisation de la marque. Après presque quatre ans de participation, en 2017, Elisabetta Franchi reprend le contrôle de 100 % de l'actionnariat de la société.

En décembre 2019, elle reçoit le titre de Chevalier de l'Ordre « Du Mérite de la République italienne » de la part du Président de la République Sergio Mattarella.

Elisabetta Franchi a enfreint les règles de la communication : via sa chaîne Instagram, sur laquelle elle a atteint deux millions six cent mille followers, elle a réussi à toucher le cœur de ses fans, créant une véritable « tribu » de personnes qui l'aiment pour son style de vie, ses vêtements, ses combats pour les droits des animaux et pour le message qu'elle a toujours véhiculé en encourageant ceux qui, comme elle, partent de zéro : « Si tu veux tu peux, n'abandonne jamais ! ».
Entrepreneuse, mère, épouse, militante des droits des animaux : dans son cas, ce ne sont pas seulement des rôles stéréotypés, mais ils se traduisent en valeurs qu'elle transmet concrètement et qu'elle mène à bien la tête haute.